Les ripisylves

(article L 215-14 du code de l’environnement)

La ripisylve est constituée par l’ensemble des formations boisées, buissonnantes ou herbacées que l’on peut trouver sur les rives ou abords d’un cours d’eau. Elles sont généralement de type linéaire avec des largeurs n’excédant pas quelques dizaines de mètres.

Le propriétaire riverain d’un cours d’eau est responsable de l’entretien et du maintien en état de la rive et de ce fait :

  • Il doit élaguer et recéper1 la végétation arborée.
  • Il doit procéder à l’enlèvement des embâcles (éléments emportés par les eaux et bloqués dans le lit de la rivière pouvant entraîner une perturbation du passage de l’eau) et/ ou des débris afin de maintenir l’écoulement naturel des eaux.
  • Il doit assurer la bonne tenue des berges pour une libre circulation des eaux.

La ripisylve a de multiples rôles parmi lesquels :

  • la régulation de la température des eaux,
  • la dépollution,
  • la protection des berges et le maintien des équilibres du cours d’eau.

Elle constitue une zone de rupture dans les paysages, au même titre que la haie bocagère ou le bosquet, aussi est-elle une zone d’habitat privilégiée pour de nombreuses espèces. Constituant souvent une zone de transition entre plusieurs écosystèmes, elle est de ce fait très appréciée (selon les régions) par le martin pêcheur, la loutre ou le castor. Les eaux fraîches que l’on trouve sous son couvert en font des zones de reproductions idéales, pour de nombreux poissons ou amphibiens.

Même si les ripisylves ne sont pas formellement protégées dans la loi, il existe une panoplie de dispositions utilisables dans les différents documents d’urbanisme (Cartes communales, PLU, SCOT, etc.) qui permettent de les identifier en tant qu’espace à protéger et de proscrire certaines techniques, parmi lesquelles :

  • les coupes à blanc
  • les entretiens à l’épareuse2
  • les désherbages chimiques.

1Recéper : Supprimer la majeure partie du système aérien de certains arbres ou arbustes après leurs premières pousses, en ne conservant que les branches charpentières, afin de donner plus de vigueur au sujet.

2 Épareuse : machine qui coupe les buissons et l’herbe au bord des routes ou qui est utilisée dans le cadre de travaux agricoles

Retour en haut